PRIX ET VALEURS DES PHARMACIES EN 2014


D’une manière générale, le nombre de cessions de fond a chuté en 2014.

Environnement

Les SEL se développent en France et 80% la choisissent. 36% des pharmacies françaises sont en SEL.
On remarque une dégradation générale des notes par la Banque Française des pharmacies, et ce sont les plus petites et les plus grandes pharmacies qui ont les plus mauvaises cotations. Le reste semble être passé à des cotations acceptables. On enregistre également une baisse du chiffre d’affaires, une hausse du taux de marge brute et une hausse du taux d’excédent brut d’exploitation.
Le taux de défaillance des pharmacie est de 0.8%, contre 1.7% pour l’ensemble des entreprises françaises.

Animation du marché

On note une augmentation de 20% des cessions de parts. Ceci a compensé le recul des transactions de fonds. 870 cessions ont été recensées durant l’année 2014, avec en moyenne 61 mutations sur 1000 officines.
La principale cause de transmission de fond est le départ en retraite des pharmaciens titulaires dont plus de 75% ont de 56 à 65 ans.

Prix de cession

Le prix de cession en multiple de l’EBE enregistre une baisse de 0.4 point en moyenne par rapport à l’année précédente et il s’établit à 6.5 x l’EBE. Les prix les plus élevés se trouvent dans les régions les plus chères, comme le Sud et l’Alsace. En termes de chiffres d’affaires, elle est évaluée à 80% de ce dernier, HT. De plus, on constate un écart de 19 points entre les officines de moins de 1200K€ et celles de plus de 2000K€.
En termes de rentabilité, ce sont les pharmacies qui se vendent le plus cher par rapport au CA qui sont les plus rentables. Et ce sont les pharmacies des centres commerciaux qui sont les mieux valorisées.

Nouveau cadre d’exercice

Pour une acquisition des parts d’une SEL par une personne physique, 60% des dividendes sont imposables et 100% des dividendes assujettis aux prélèvements sociaux. Pour une acquisition via une SPFPL pure, les dividendes ne sont pas imposés et 5% des imposables seront gommés par une partie des intérêts. Et pour une acquisition via une SPFPL active ou fiscalement intégrée, les dividendes ne sont pas du tout imposables.

Scénarios d’utilisation des SPFPL

Les SPFPL peuvent être utilisées selon différents scénarios : comme un outil d’acquisition selon un régime d’intégration fiscale ou un régime « mère-filiale », un outil d’intégration d’un associé, un outil de transmission programmée par la constitution d’une trésorerie, un outil d’un cursus professionnel en acquérant successivement des pharmacies en SEL va la même SPFPL, un outil d’une transmission familiale (Family Buy Out), ou encore un outil d’organisation.
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour création site Internet