LE MARCHÉ 2013



Tout comme en 2012, l’industrie pharmaceutique a connu une légère baisse du chiffre d’affaire en 2013 malgré une progression de la rentabilité (+0,5%) liée à « l’effet générique ». La Banque de France a augmenté les mauvaises notes pour les plus petites et les plus grosses pharmacies tout en atténuant les extrêmes avec une diminution des cotations « excellentes » et un accroissement des cotations « acceptables ». Au niveau géographique, il semble qu’en 2013 les mauvaises notes se soient plutôt regroupées sur cinq régions (incluant l’Ile de France et la région PACA).


2013 a aussi connu un recul dans les ventes de pharmacies avec une baisse du nombre des cessions de -16%. La principale cause de transmission reste les départs en retraite et cette tendance devrait se poursuivre à court terme avec un vieillissement généralisé et inéluctable des pharmaciens titulaires. La chute des cessions s’est aussi accompagnée d’une baisse du taux de rotation (avec une moyenne de 41 mutations pour 1000 officines en 2013 contre 49 en 2012) traduisant une diminution de la mobilité des pharmaciens. Cette tendance a été particulièrement visible dans l’Est et le Sud de la France


Après un pic atteint en 2008, le prix de cession des pharmacies a régulièrement baissé jusqu’à atteindre en 2013 une moyenne de 6.9 x l’EBE. Toutefois, une proportion importante des cessions s’est effectuée à un prix qui reste au-dessus de la moyenne. De même, les pharmacies ont pu voir une diminution (-1%) du prix de cession moyen en pourcentage de chiffre d’affaire (83% en 2013). Bien que la plupart des régions aient connu une baisse des prix, celle-ci s’est aussi accompagnée d’une réduction des disparités. Les régions du Languedoc-Roussillon et PACA sont fortement impactée avec un recul respectif de 7 et 5 %.


Malgré l’hétérogénéité du marché, la tendance a montré que les officines les plus rentables sont celles qui se sont vendues le plus cher. De plus, la baisse des prix a concerné tout autant les grosses pharmacies que les plus petites même si la taille des officines reste un élément déterminant dans le prix de cession.













Source : Prix et valeurs des pharmacies Interfimo
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour création site Internet